Modèle pragmatique

Le modèle pragmatique de Marcel Lebrun pour favoriser les apprentissages

Apprendre, c’est développer des compétences, mettant en relation des contenus, des capacités et des contextes. Comment faire pour former, c’est à dire pour mettre l’étudiante, l’étudiant en situation d’apprendre ?


Marcel Lebrun : modèle pragmatique de l’apprentissage

Dans cette vidéo, Marcel Lebrun aborde brièvement et met en relation les diverses théories de l’éducation qui sous-tendent le modèle pragmatique de l’apprentissage qu’il propose. « Ce modèle est construit à l’intersection de trois domaines : objectifs-compétences, méthodes-apprentissage et outils TIC. »

Parmi les théories mentionnées : le constructivisme de Piaget, le socioconstructivisme de Vygotski, avec son insistance sur les interactions et sa notion de zone proximale de développement, le sociocognitivisme de Bandura, avec la notion d’apprentissage vicariant, et la théorie de la contextualisation de Bruner. Le connectivisme de George Siemens n’est pas mentionné dans la vidéo, mais l’est dans le diaporama L’école numérique, entre nécessité et opportunité.

Le modèle pragmatique de Marcel Lebrun met en jeu les composantes essentielles du processus d’apprentissage regroupées en cinq pôles :

  1. le pôle « informations » (ressources externes: pages web, livres, réseaux sociaux, etc. ; mais surtout ressources internes : « ce que l’étudiant sait déjà ») ;
  2. le pôle « activités » (structurer, synthétiser, etc.) ;
  3. le pôle « productions » (travaux, solutions à des problèmes, nouveaux comportements : un chef d’œuvre) ;
  4. le pôle « motivation » (l’activité a du sens, l’étudiant a la perception que l’activité va être formatrice) ;
  5. le pôle « interaction » (l’étudiant est soutenu dans l’apprentissage qu’il réalise).

Merci à Marcel Lebrun, dont le blogue fait partie de notre blogoliste sous le titre Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble, qui a bien voulu relire cette synthèse, proposer quelques corrections (voir le commentaire)… et lui donner 10/10 ;=)

Qu’est-ce que cette vidéo vous a apporté ? Au niveau conceptuel ? Au niveau pratique ? Pratiquez-vous des méthodes actives : apprentissage par problèmes, par projet ? Vos étudiantes, étudiants apprennent-ils aussi en voyant d’autres personnes faire ? Utilisez-vous les technologies pour faire autrement ou pour faire la même chose que sans elles ?

Pierre Cohen-Bacrie
Conseiller pédagogique

2 commentaires pour Modèle pragmatique

  • M@rcel Lebrun

    Bonjour Pierre
    Oui, merci pour cette présentation de « mon » modèle, un modèle pragmatique pour concevoir, construire, analyser, évaluer un dispositif (réel mais difficilement observable ou virtuel mais réifié) …
    Deux petites remarques : le pôle « informations », ce ne sont pas que les ressources externes mais surtout les ressources internes, ce que l’étudiant(e) sait déjà … Le cerveau construit et modifie des structures déjà-là …
    Ensuite, ce modèle est construit à l’intersection de trois domaines : objectifs-compétences, méthodes-apprentissage et outils TIC

  • Pierre Cohen-Bacrie

    Merci, M@rcel, pour ces précisions. Le billet a été modifié en conséquence. Situer à l’intersection de ces trois domaines : « objectifs-compétences, méthodes-apprentissage et outils TIC » la réflexion sur la pratique pédagogique est particulièrement utile et intéressante; l’Inter@ction est ouverte à toute autre collaboration dans cette perspective.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*